ACCUEIL > DE TOUT... UN PEU > DES AILES ET DES RACINES LOT-ET-GARONNAISES
DES AILES ET DES RACINES LOT-ET-GARONNAISES

DES AILES ET DES RACINES LOT-ET-GARONNAISES

De JEAN-LOUIS GUIDEZ

Le Lot-et-Garonne a beau être à des encablures des fronts de 14-18, de 39-45 et qui plus est du 6?juin 1944, des pionniers du département s’y sont illustrés. Ils méritaient que l’on parle d’eux.
Un prêtre agenais devenu Dieu des cieux aux commandes de son avion de chasse pendant la première guerre mondiale, ou ce passageois qui quitta les «?rampants?» des tranchées pour devenir un «?fou volant?».
La deuxième guerre mondiale est aussi riche de gloires locales. Le mari villeneuvois de Marina Vlady, l’actrice célèbre était un pilote de guerre. Chuck Yeager le détenteur du passage du mur du son s’était d’abord crashé dans la Néracais et sauvé par la résistance locale.
Une Churchill girl parachutée chez nous réalisa des actions d’éclat sur l’ennemi, assurant notamment le relais entre les résistants de Toulouse et de Bordeaux depuis Agen.
Quant au Débarquement de Normandie, il a aussi ses héros lot-et-garonnais.
John Doughty pilote anglais de Spitfire atterrit en Marmandais
Un autre agenais avait 10 ans quand il fut un témoin direct du débarquement à Utah- Beach.
Et puis il y a aussi les historiens collectionneurs comme le MCVG, dont une vingtaine de membres sont lot-et-garonnais, véritables archéologues du 6?juin 44 et restaurateurs de matériel militaire de l’époque, avions, Shermann ou GMC.
Il y a encore cet avion mythique le Douglas C47 qui atterrit sur l’aéroport de la Garenne.
L’histoire des airs c’est aussi cette fabuleuse épopée de l’aéropostale, certes toulousaine mais aussi aquitaine. On l’a oublié.
Les hydravions qui gagnaient l’Amérique du Nord et du Sud décollaient du lac de Biscarrosse.
À leurs manches Saint-Exupéry dont les ascendants familiaux sont lot-et-garonnais et périgourdins ou René Drouillet un Agenais qui fit partie de cette fabuleuse aventure aérienne.
Quant à Joseph Kessel qui bâtit par ses écrits et ses articles la mythique de l’aéropostale, il avait passé son enfance dans le Fumélois où, à l’école, il avait appris le français.
Le Lot-et-Garonne est riche d’une Histoire qui méritait qu’on lui donne des ailes pour voler au-delà de l’oubli.

Jean-Louis GUIDEZ poursuit ici sa publication sur les illustres lot-et-garonnais mais sous la forme d’une évocation de ceux qui se sont distingués dans l’aviation et pendant les guerres mondiales ou ont été des pionniers des airs.
Journaliste honoraire, il consacre sa retraite à des ouvrages concernant notamment l’Histoire du Lot-et-Garonne.
15.00 €Ajouter au panier

(Pour la version papier, France métropolitaine uniquement)